A lire

A la BNF, une militante de la culture pour tous

Publié par le 7 avril 2016

Ancienne directrice de cabinet d’Aurélie Filippetti, Laurence Engel a été nommée à la tête de la Bibliothèque nationale de France.

« Sincère et droite. » C’est ainsi que Stéphane Martin, le président du Musée du quai Branly, définit Laurence Engel, nommée ce mercredi 6 avril en conseil des ministres à la présidence de la Bibliothèque nationale de France (BNF). « C’est quelqu’un de pas tordu, qui a toujours essayé de faire les choses bien. Jamais de propos excessifs, brutaux ou à l’emporte-pièce, ce qui est rare dans un milieu où on a l’habitude de balancer très fort. »

Les esprits chagrins se sont tus. La nomination de Laurence Engel a rendu anonymes ceux qui s’insurgeaient ces derniers jours contre la désignation possible « d’une technocrate à la tête d’une institution qui nécessite une autorité intellectuelle telle qu’autrefois celle d’un André Miquel ou d’un Emmanuel Le Roy Ladurie ».

Lire la suite sur : www.lemonde.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *