A lire

A Lisbonne, la grande braderie du patrimoine

Publié par le 24 septembre 2018

Dans la capitale, palais et édifices historiques sont laissés à l’abandon. Une situation notamment profitable aux promoteurs immobiliers, qui les détruisent pour en faire des infrastructures hôtelières.

Lisbonne héberge une richesse monumentale. Des dizaines de petits palais, de demeures seigneuriales ou de résidences «pombalines» fourmillent, adossées aux collines avec vue sur le Tage. On compte une centaine de palais proprement dits. «Parmi eux, note l’historien Miguel Soromenho de la faculté des sciences sociales, environ 20 édifices d’une grande valeur architecturale sont abandonnés, ou bien dans un état de délabrement avancé, ou alors à la merci d’opérations immobilières suspectes.»

Lire la suite sur : liberation.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *