A lire

Attentats de Paris : comment le secteur culturel belge s’est adapté suite au Bataclan

Publié par le 14 novembre 2016

Comment les salles vivent-elles depuis un an ? Qu’est-ce qui a changé ? Organiser un concert est-il le même travail qu’il y a un an ?

« Si organiser un concert reste le même travail, le métier a complètement changé, répond Paul-Henri Wauters, chargé de la programmation au Botanique. Parce que ce sentiment d’insouciance dans lequel on baignait jusqu’alors a disparu. Aujourd’hui, il ne s’agit pas simplement de programmer le bon groupe au bon moment pour créer une atmosphère de fête. On n’a plus ce regard doucement naïf. Dès qu’on ouvre les portes du lieu, on est désormais «concerné pour le public», au sens anglais du terme, on sent une inquiétude qui plane, avec toujours cette question : que risque-t-il de se passer ? »

Lire la suite sur : plus.lesoir.be

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *