A lire

Bernard Foccroulle, directeur du Festival d’Aix-en-Provence : « Plus l’être humain est fragilisé, plus l’Art va le nourrir »

Publié par le 21 janvier 2016

« Réalités, illusions, utopies »… C’est avec ces trois mots que Bernard Foccroulle, le directeur du Festival d’Aix-en-Provence a titré son avant-propos de présentation de l’édition 2016 de la manifestation. Et ce mercredi 20 janvier, sur le plateau de l’Archevêché, au cours de la conférence de presse, il a réaffirmé avec force : « L’art peut sembler dérisoire en regard de la violence et de l’effroi qui frappent notre monde. Aussi fragile soit-il face à l’obscurantisme et à la terreur, il nous offre la matière mémorielle, la créativité et la force d’utopie dont nous avons besoin pour survivre aux déflagrations et inventer un futur différent. »

Lire l’article sur: destimed.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *