A lire

Cadeaux de dernière minute : 5 revues vous sauvent la mise

Publié par le 22 décembre 2017

On vous avait déjà parlé du renouveau de la presse papier. Un an après, le dynamisme du format papier ne se dément pas. Des revues de 200 pages qui se lisent comme des romans ou des BD, des formats graphiques, illustrés : la presse papier vous gâte pour les fêtes ! Alors, pour rester dans la thématique du shopping de Noël culturel, jetez un oeil à ces nouveaux formats…

Et voilà ! Noël est bientôt là mais vous n’avez toujours pas trouvé le temps (ou l’envie) de faire votre shopping cadeaux ? Celui pour mamie, tonton George ou votre nièce Cécile est particulièrement casse-tête, et ça commence à être urgent… Mais pas de panique ! Avant de vous rabattre, dépité(e), vers une cravate, une paire de gants ou un bon cadeau chez Sephora, voici une petite sélection de revues belles, nouvelles et qui divertissent… en rendant moins bête. Disponibles en librairie ou au Relay du coin, elles vous prendront 10 minutes à aller chercher. Merci qui ?

Pour le tonton qui vote FN

L’Europe est envahie par les migrants. Les profs se la coulent douce. Le bio c’est pour les bobos. Pas toujours facile de supporter tonton facho ou belle-maman réac pendant les longs dîners de fêtes. Heureusement, Oblik vous offre sur un plateau, sinon une vengeance, du moins la possibilité de répondre… En évitant le gros débat qui tourne mal. Sous formes d’infographies dessinées, en une double page à chaque fois, le magazine s’emploie à démonter les idées reçues.

Sous-titré « Manuel de Survie contre les Idées Reçues », Oblik sort son numéro 1 pour noël cette année. L’initiative n’est pas sans rappeler celle des décodeurs… mais cette fois c’est l’équipe d’Alternatives Économiques  (Alter Eco pour les intimes), qui s’y essaie, et en papier. 21 artistes ont dessiné ces planches aussi belles que démonstratives. De quoi débusquer l’intox tout en faisant vivre la culture et l’économie solidaire (puisqu’Alternatives Economique est une SCOP). C’est tonton Gérard qui va être content.

Pour les lecteurs de polar

Justice, Investigation, Polar : le trimestriel Sang Froid plonge son lecteur dans un univers où se mêlent le journalisme et la littérature. Dédié à l’investigation dans le milieu judiciaire, le magazine promet des « révélations », ressort les vieux dossiers, et propose aussi une nouvelle écrite par un grand nom du roman à suspense.

C’est le numéro 8 que vous trouverez en kiosque ou en librairie pour ce Noël. Au sommaire, un braquage à 2 milliards, d’inquiétantes affaires de personnes disparues et jamais retrouvées, mais aussi une nouvelle d’une ancienne commissaire divisionnaire et l’interview du nouvel auteur des fameux Millenium. De quoi faire frémir les amoureux de roman noir.

Pour les inconditionnels de la BD

Un peu trop ennuyeux, l’info ? Pas envie de lire de longs reportages, mais envie d’info qui aille en profondeur ? Pas de problème, la Revue Dessinée est la solution. Sur la base de vraies enquêtes journalistiques, ce trimestriel raconte l’information en dessin. Parti-pris graphiques assumés, rythme, humour : en 228 pages de vraies planches de BD, la revue propose de redécouvrir autrement l’actualité et de revisiter de grands débats de société.

Au final, on a donc une belle revue papier qui se dévore comme une bonne BD. Au sommaire pour Noël : attention aux objets connectés ! Qu’est devenue la Manif pour tous ? La finance peut-elle sauver l’environnement ? On vous laisse découvrir la suite en Relay ou librairie.

Pour ceux qui ont l’esprit scientifique

L’actualité scientifique pour les nuls : voici la promesse que fait le CNRS en lançant une belle revue illustrée à destination du grand public. Au croisement de la science et des grands sujets de société, la revue dévoile les coulisses de la science mais questionne aussi ses enjeux… Et ses controverses.

Le troisième numéro de ce semestriel interroge ainsi l’intelligence artificielle (peut-on lui faire confiance ?) ou les voitures autonomes, pose la question du nombre de sexes, et fait quelques détours du côté de la mythologie ou de l’écologie.

Pour ceux qui aiment refaire le monde

Dédiée aux « idées et à la culture », on ne présente plus la Revue du Crieur. Petite sœur du média en ligne Médiapart, elle emprunte à son grand frère son goût pour l’investigation et un ton engagé qui prend position dans les débats de société. Alors, si les discussions autour du dîner de Noël sont du genre à s’éterniser chez vous, voici une nourriture qui devrait contribuer aux débats.

Ce numéro 8 regarde du côté de la cause animale – mais que cache l’engouement actuel pour nos amis les bêtes ? -, dénonce les rémunérations des chefs d’orchestres, et explore les coulisses de la renaissance du socialisme aux Etats-Unis… Entre autres sujets. On hésite à l’offrir… Ou à la lire avant Noël pour prendre une longueur d’avance dans les débats d’après-dîner.

Camille Alcover

A propos de Camille Alcover

Comment concilier exigence artistique et envie de rendre l'art accessible ? Amatrice d'art, c'est surtout avec ses yeux de spécialiste de la stratégie, du marketing et des marques que Camille promène son regard impertinent sur le monde de la Culture, pour trouver des solutions à ces questions très actuelles. camille@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer