A lire

Développer le dialogue dans les musées : la conférence « Communicating the Museum » revient à Berlin en juillet

Publié par le 31 mai 2016

Les conférences Communicating the Museum, organisées tous les ans par Agenda (qui organise également les conférences Culture Business), sont l’occasion, pour les professionnels des musées du monde entier, de rencontrer leurs pairs, de discuter des défis auxquels ils sont confrontés (renouvellement des audiences, problèmes de financement, image de marque, produits dérivés…) et de bénéficier de l’expérience d’une communauté internationale, organisée autour de cas pratiques.

Depuis l’an 2000, la conférence a ainsi eu lieu à Paris, Madrid, New York, Stockholm, Sydney ou Istanbul ; cet été, Communicating the Museum s’installera pour 4 jours – du 12 au 15 juillet – chez nos voisins européens à Berlin. L’occasion de découvrir les grandes institutions qui cassent les idées préconçues, dans le cadre estival des bords de Spree, au cœur de l’éclectique capitale allemande.

Communicating the Museum 2016 à Berlin au Deutsches Historisches Museum

Communicating the Museum : quatre jours de dialogue et d’ateliers pratiques

Difficile de lister tous les experts culturels qui interviendront lors de la conférence Communicating the Museum à Berlin : ils sont plus de 50. Parmi les intervenants phares, on notera Chris Dercon, Directeur de la Tate Modern; Margot López, Responsable de la Communication du Biomuseo de Panama; Kim McKay, Directrice du Australian Museum, Tania Roach, Directrice du Marketing et du Sponsoring de WWF, Lukas Crepaz, Directeur de la Ruhrtriennale, Dasha Kotova, Directrice du marketing du Garage Museum of Contemporary Art de Moscou ou encore Chris Michaels, Responsable digital au British Museum.

Au-delà de la diversité et de la qualité des intervenants, l’intérêt de Communicating the Museum réside dans son approche résolument pratique des problématiques qui sont proposées. Plutôt que des tables rondes, le format privilégié est celui d’un cas pratique, exposé synthétiquement par son principal acteur, ou encore celui d’ateliers, qui invitent l’audience à se projeter concrètement dans la mise en oeuvre des enseignements dans son propre établissement.

Une première journée dédiée aux financements

Communicating the Museum 2016 - Kim McKay Australian Museum Westpac

La conférence s’ouvrira le 12 juillet par une journée consacrée aux financements. Mécénat, philanthropie et levée de fonds seront évoqués autour de témoignages issus à la fois des musées et de partenaires privés. Kim McKay, directrice générale du Australian Museum, évoquera ainsi comment elle s’est engagée dans une ambitieuse levée de fonds auprès de donateurs privés, du gouvernement mais aussi de Westpac (une institution bancaire) pour trouver les 9 millions de dollars nécessaires à la réfaction de grande galerie du musée.

La parole sera aussi donnée à ceux qui, côté entreprise, s’engagent activement dans le soutien aux activités culturelles. Quelles sont les motivations de ces mécènes, comment les convaincre ? Thomas Girt, responsable de l’engagement culturel chez BMW, évoquera les dernières tendances en matière de communication auprès des partenaires et dispensera ses conseils pour une approche innovante de ce type de collaboration.

Communication et relations presse à l’ère du digital

Dans une approche holistique, la conférence Communicating the Museum dédiera les 3 jours suivants à explorer les défis de la communication des musées, depuis la mise en place d’une marque forte, cohérente et porteuse des valeurs de l’institution, jusqu’à la mise en application des principes de communication, canal par canal.

Alex Capriotti, du musée The Broad (Los Angeles, USA), embarquera l’audience dans l’histoire de la genèse d’une marque muséale. Alors qu’il n’était encore récemment qu’un immense cadre de béton et d’acier sans présence publique, sans audience, sans réseaux sociaux, sans relations avec la presse, le musée d’art contemporain (qui a ouvert en septembre 2015) a su en moins d’un an s’imposer comme un établissement incontournable pour lequel les visiteurs sont prêts à faire la queue pendant des heures.

Autre intervenant, Chris Michaels du British Museum témoignera de la manière dont son institution a su embrasser la révolution technologique. A l’aide des technologies mobiles et via l’utilisation de la donnée, son musée a mise en place une stratégie innovante de compréhension des usages de ses visiteurs pour apporter à son audience une histoire différente et une autre expérience de visite.

Les 4 jours de conférence seront assortis de dîner de networking, et s’achèveront par une journée optionnelle d’excursions à la découverte des scènes culturelles de Berlin ou d’Hambourg (le samedi 16 juillet).

Camille Alcover

A propos de Camille Alcover

Comment concilier exigence artistique et envie de rendre l'art accessible ? Amatrice d'art, c'est surtout avec ses yeux de spécialiste de la stratégie, du marketing et des marques que Camille promène son regard impertinent sur le monde de la Culture, pour trouver des solutions à ces questions très actuelles. camille@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *