A lire

Culture : quand Valls prend le pouvoir

Publié par le 14 mai 2016

Le premier ministre est devenu l’homme fort de la culture. Sa prise de pouvoir est apparue avec les intermittents du spectacle.

Tiens, Audrey Azoulay est ministre de la culture depuis trois mois, et elle ne fait pas de vague, pas de drame, pas de faute. C’est bon signe. Elle n’a pas multiplié les gaffes, comme Fleur Pellerin, qui l’a précédée Rue de Valois. Elle a une bonne image dans les milieux culturels. Elle a travaillé huit ans dans le cinéma, une bonne année au cabinet de François Hollande. « Avec elle, on ne perd pas de temps à expliquer », dit un cadre du cinéma. Elle est chez elle au Festival de Cannes, qui vient de commencer. Mais ses jours sont comptés. Dans un an, elle ne sera probablement plus là. Que peut-elle faire en deux semestres ? Sans doute peu. Eviter les fièvres, lancer un projet, renouer les liens avec les artistes avant l’élection présidentielle.

Lire la suite sur : www.lemonde.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *