A lire

Dans les musées, faut-il se résigner aux chefs-d’œuvre ?

Publié par le 14 février 2018

Thomas Schauder, professeur de philosophie, s’interroge sur le recours des musées aux chefs-d’œuvre, après que Françoise Nyssen a évoqué de déplacer « La Joconde » ou la tapisserie de Bayeux.

 Le monde des arts est en ébullition depuis les vœux de la ministre de la culture, Françoise Nyssen, le 23 janvier, et cette déclaration au directeur du musée du Louvre : « Pourquoi s’interdire, cher Jean-Luc Martinez, c’est un exemple, de déplacer La Joconde ou la tapisserie de Bayeux ! »
Cette référence à la volonté de l’Elysée de prêter la fameuse tapisserie (qui est en réalité une broderie) au Royaume-Uni était-elle une boutade ? Toujours est-il qu’elle a déclenché l’ire de nombreux spécialistes (« déclaration insensée » écrit Guy Boyer dans Connaissance des arts ; « amateurisme satisfait », selon Didier Rykner de La Tribune de l’art), mais aussi l’espoir du maire de Lens (Pas-de-Calais) et de ses administrés (y compris les supporteurs du RC Lens) de voir le tableau le plus célèbre du Louvre rejoindre son antenne dans le Nord.

Lire la suite sur : lemonde.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *