A lire

« Dans les quartiers, il faut envoyer la culture pas la police »

Publié par le 28 mai 2018

Boris Cyrulnik, psychiatre et neurologue : « Si j’étais président de la République, je dirai que ce n’est pas la police qu’il faut envoyer dans les quartiers mais la culture. On a l’exemple du Brésil où j’ai travaillé dans les favelas de Sao Paulo et Rio. Avant, on envoyait la police et l’armée contre les enfants des rues, qui n’étaient le résultat que d’un phénomène d’origine sociale. L’ancien président Lula a radicalement changé la politique en amenant musiciens, footballeurs, danseurs, que j’ai accompagnés. En quatre ans, il a scolarisé 50 % des enfants des favelas.« 

Lire la suite sur : corsematin.com

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *