A lire

Depuis Abidjan, les maisons de disques à la conquête de l’Afrique

Publié par le 15 mai 2017

Après Universal Music, Sony pose ses jalons dans la ville ivoirienne afin de se positionner sur un marché culturel en pleine expansion.

Quand Vincent Bolloré est arrivé dans le capital d’Universal Music, Romain Bilharz, qui, au sein du label Mercury, était en froid avec Olivier Nusse, a vu sa bonne étoile renaître. Lui qui prêchait dans le désert pour la musique africaine a été envoyé chez Vivendi à Paris, travailler « les synergies ». « Vincent a dit : l’Afrique est prioritaire et, tout d’un coup, c’est devenu un sujet », sourit l’actuel directeur général d’Universal Music Africa et Vivendi Africa.

Lire la suite sur : www.lemonde.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *