A lire

Derrière la présidence de la BNF, un nouveau bras de fer Elysée-Matignon ?

Publié par le 3 avril 2016

La succession de Bruno Racine, dont le mandat à la tête de la Bibliothèque nationale de France (BNF) arrive à échéance samedi, fait l’objet d’une bataille d’influence feutrée au sommet de l’Etat.

In fine, le dernier mot appartient à François Hollande. C’est bien le chef de l’Etat qui signera le décret nommant le successeur de Bruno Racine à la tête de la Bibliothèque nationale de France (BNF) mais ce choix provoque quelques étincelles au sommet de l’Etat et tarde à se concrétiser. Après neuf ans à la tête de l’institution, le mandat de Bruno Racine arrive pourtant à échéance samedi et, à quelques heures de son pot de départ, vendredi soir, on ignorait toujours qui le remplacerait.«Cela fait deux conseils des ministres que la décision aurait dû tomber,explique un connaisseur du dossier. Mais on ne voit toujours rien venir.»

Lire la suite sur: www.liberation.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *