A lire

Des lieux culturels guettés par la déprime

Publié par le 8 juillet 2018

Dans un ouvrage collectif, des chercheurs auscultent le mal-être de certains salariés dans les scènes labellisées par le ministère de la culture.

« Tu travailles dans la culture ? Quelle chance ! » Cette phrase, combien de fois l’ont-ils entendue, ces hommes et ces femmes qui consacrent leur énergie au bon déroulement de la création, de la diffusion des spectacles, ou de la technique sur le plateau ? Par essence, la culture est un travail-passion, et il serait malvenu de se plaindre. Ou pire, de compter ses heures. Mais le mythe est en train de se fissurer. Il y a de la déprime dans l’air, dans un certain nombre de lieux labellisés par le ministère de la culture, centres dramatiques nationaux, centres chorégraphiques, scènes nationales, centres d’art contemporain, etc. Des chercheurs sonnent l’alerte dans un ouvrage collectif, dirigé par ­Micha Ferrier-Barbut, conseil en management des organisations culturelles, et Rébecca Shankland, maître de conférences en psychologie. Derrière son titre austère, La Gestion des ressources humaines dans le secteur culturel (Territorial Editions, 2017), ce livre rempli de témoignages est une mine.

Lire la suite sur : lemonde.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *