A lire

Entrepreneuriat culturel : pour un nouvel imaginaire

Publié par le 14 juin 2016

Plus d’un an après le rapport sur l’entrepreneuriat culturel, force est de constater que la notion suscite encore beaucoup de débats en France. On y confond à dessein la structuration juridique et l’éthique. D’un côté, l’intérêt général attribué aux associations et coopératives ; de l’autre, l’inconséquence et la seule recherche de profit à l’entreprise commerciale. À l’aube de cette ère numérique, les choses sont plus nuancées et cette vision binaire masque les véritables enjeux. En premier lieu, de quelle économie parle-t-on ? Peut-on seulement l’aborder sous l’angle financier alors que tout l’enjeu est d’en mesurer la valeur (humaine, sociale, environnementale) ? Ensuite, où se place la responsabilité de l’entrepreneur et de l’acteur culturel ? N’y a-t-il pas nécessité de repenser les modèles, de s’adapter à une nouvelle économie et dans un monde en mutation ? Peut-on continuer de fonctionner en opposition, à l’heure où tout le monde ne parle que d’écosystème ? Quelles alternatives et quelles perspectives offre-t-on aux jeunes générations avec la captation et le tarissement des financements publics ? Que leur transmet-on ?

Lire la suite sur : www.nectart-revue.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *