A lire

Accès à la culture et financement de la création à l’ère du numérique

Publié par le 2 juin 2016

Dix ans après le vote de la loi DADVSI élaborée à partir de l’idée fausse du consommateur-pirate par nature, l’UFC-Que Choisir rend publique une étude exclusive consacrée à l’accès à la culture et au financement de la création à l’ère du numérique. Cette étude met en évidence que les consommateurs ont adapté leurs comportements face à l’amélioration de l’offre légale, bien que des freins à son développement soient toujours présents.

Constatant la hausse des revenus des industries culturelles tirés du numérique et la baisse des pratiques illicites, l’UFC-Que Choisir dénonce la multiplication des taxes destinées au monde de la culture pesant sur le pouvoir d’achat des consommateurs et appelle la Commission européenne à proposer une révision de la directive 2001/29 intégrant pleinement les intérêts des consommateurs.

Aurélien Guillois

A propos de Aurélien Guillois

Quand il s’agit d’agir dans le secteur culturel, Aurélien n’en est pas à son coup d’essai ! Co-fondateur d’un bureau de production dans le spectacle vivant, gestionnaire d’entreprises culturelles, spécialiste en communication 2.0 et en marketing digital, le profil atypique d’Aurélien lui permet d’avoir un regard décomplexé et pertinent sur le développement des entreprises culturelles. Toujours à la page sur les tendances de l’entrepreneuriat et les outils du web, il anime aujourd’hui des formations pour les professionnels des arts et de la culture. aurelien@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer