A lire

L’Europe peut-elle vraiment protéger les artistes ?

Publié par le 7 septembre 2018

A quelques jours du vote décisif au parlement européen sur la protection des droits des auteurs et créateurs, les personnalités se mobilisent. Les 1er et 2 septembre, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, défendait à Venise la cause d’une protection accrue face aux géants de l’Internet. « La responsabilisation des grandes plateformes en ligne est indispensable. Je mobilise tous mes partenaires pour trouver le compromis nécessaire pour un juste équilibre, c’est-à-dire une régulation qui fixe des règles loyales permettant d’asseoir la diversité culturelle, et ne cédant pas à la toute-puissance des géants américains ». Sur Twitter ou Instagram, les soutiens se multiplient de la part des artistes et de leurs représentants sous le hashtag #EuropeforCreators. Jeudi 6 septembre, c’étaient plusieurs centaines de personnes (dont la ministre, les représentants des sociétés de droit d’auteur, plusieurs réalisateurs, des chanteurs…) qui ont répondu à l’Appel du Palais Royal et se sont rassemblées pour défendre un Internet plus respectueux des créateurs de contenu.

Mais que peut vraiment l’Union Européenne face aux géants du Web ? Si l’on en croit les citoyens européens, pas grand-chose. Une étude menée par Harris Interactive dans plusieurs pays européens – dont la France – montre des citoyens plus que dubitatifs face à la capacité des instances dirigeantes à contraindre Youtube, Facebook et autres. Une majorité d’entre eux s’accorde à reconnaître que les grandes entreprises de la « Tech » ne partagent pas de façon juste leurs revenus avec les artistes. 87% des personnes interrogées se déclarent en faveur d’une régulation garantissant une meilleure répartition. Mais quant à savoir si l’Europe peut influencer cette situation, le pessimisme est de mise. A la question « qui a le plus de pouvoir, l’Europe ou les géants américains du Web ? » plus de 2 personnes interrogées sur 3 répondent « les géants américains ». Voilà qui n’est pas très encourageant quant aux effets du vote qui doit avoir lieu le 12 septembre au Parlement Européen…

Camille Alcover

A propos de Camille Alcover

Comment concilier exigence artistique et envie de rendre l'art accessible ? Amatrice d'art, c'est surtout avec ses yeux de spécialiste de la stratégie, du marketing et des marques que Camille promène son regard impertinent sur le monde de la Culture, pour trouver des solutions à ces questions très actuelles. camille@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *