A lire

European Lab : l’édition 2016 replace la Culture au centre du projet Européen

Publié par le 8 mars 2016

Le mardi 8 février s’est tenue la conférence de presse d’annonce du programme d’European Lab, le forum qui s’est donné comme mission d’imaginer la culture de demain. L’édition 2016 aura lieu sur 3 jours, du 4 au 6 mai 2016, et prendra place au sein du Musée des Confluences à Lyon. Il accompagnera le début des Nuits Sonores, le très réputé festival annuel de musique électronique et de musique indépendante.

Forum European Lab mai 2016 culture demain

Le thème de l’année : « Europe de la Culture : année zéro »

Ce forum européen intervient alors qu’émerge de façon de plus en plus menaçante le constat d’une fragilisation (et d’une possible désagrégation) de l’Union Européenne. Que son origine soit économique ou identitaire, ce vacillement interroge le projet européen dans son ensemble. European Lab se penche donc cette année sur ces mutations du projet européen, en particulier au travers du prisme de l’énergie dégagée par son (ou ses) secteur culturel.

Engagée, militante et indépendante, la jeune génération des acteurs culturels de l’Europe cherche à redonner du sens au projet commun. Depuis la chute du mur de Berlin, en s’affranchissant à la fois des modèles traditionnels des secteurs culturels et des impératifs capitalistiques des groupes industriels, cette nouvelle génération s’est donné pour mission d’œuvrer pour l’intérêt général et de renouveler le dialogue démocratique. Ainsi, elle redonne à la culture son rôle d’agitateur de la réflexion commune et d’explorateur des futurs possibles.

Avec ce thème et les conférences qui lui sont liées, European Lab interroge donc le potentiel des milieux artistiques, créatifs et culturels à former le noyau dur d’une reconstruction européenne.

Forum European Lab mai 2016 - annonce du programme à la Gaîté Lyrique - 8 mars 2016 - Anne Tallineau

Une centaine d’intervenants attendus autour de 6 pistes de réflexion

Pour nourrir cette réflexion, l’équipe d’European Lab s’est associée à l’Institut Français pour mettre sur pied un programme qui mêle débat d’idées, musiques actuelles et numérique. 6 pistes de réflexion seront ainsi abordées.

Culture et villes

Les stratégies urbaines sont au cœur des problématiques de la construction européenne. La culture a un impact profond sur le développement des territoires et sur les problématiques de développement durable. Catherine Cullen (coordinatrice de Lille 2004, experte auprès de l’UNESCO sur les questions de promotion de la diversité culturelle) présentera notamment son travail de recherche sur la « Culture en tant que 4ème pilier du développement durable »

Numérique et Big Data

L’avènement du tout numérique est porteur de promesses mais aussi de menaces. L’information dispose d’opportunités inédites de circuler et permet une contre-offensive massive des activistes contre une certaine propagande officielle, en même temps que la perte de contrôle sur des données censément « privées » inquiète les citoyens de façon croissante. Chercheurs, philosophes et sociologues (parmi lesquels Evgeny Morozov, chercheur à Harvard ou Geoffroy de Lagasnerie, professeur à l’Ecole nationale supérieure d’Art de Paris-Cergy et Edouard Louis, auteur et sociologue, tous deux co-auteurs de « Intellectuels de Gauche, réengagez-vous ! ») exploreront cette thématique au travers de conférences telles que « Berlin, micro-nation des lanceurs d’alerte » ou encore « Big Data + Big Business = Big Danger ? »

Nouveaux médias

Au travers de l’exemple de trois nouveaux médias au Liban, en Pologne et au Kosovo, la conférence « Crises démocratiques : les nouveaux médias en résistance » examinera le potentiel de médias émergents, portés par de jeunes auteurs et intellectuels, à constituer une alternative et une résistance face aux menaces réactionnaires européennes. L’intervention « Pour une Presse Publique Européenne », elle, propose la mise en place d’un média transnational de service public comme facteur d’information et de cohésion européen.

Nouvelles scènes artistiques

3 conférences – « Queer, simple phénomène de mode ou révolution culturelle ? », « rétromaniaque, la nouvelle scène artistique ? » et « artistes et militantes : le nouvel underground des mondes arabes » – tenteront de décrypter les dernières tendances et la manière dont elles accompagnent (voire provoquent) les mutations sociétales en Europe et par-delà les frontières de l’Union. Hind Meddeb (journaliste et réalisatrice franco-tunisienne) présentera notamment son documentaire Electro Chaâbi, qui nous entraîne dans le sillage des jeunesse du Caire post-révolutionnaires.

Prospective sur la Culture

European Lab donne carte blanche à Simon Reynolds, célèbre critique musical britannique, pour explorer le futur de la pop culture dans une première conférence sur le thème de la prospective. « La Culture n’a pas d’avenir, elle a un futur », s’érige, elle, en une « perference » (entre performance et conférence) où 4 auteurs de science-fiction s’affronteront dans une battle de mots, de sons et d’images sur le thème des futurs possibles de l’action culturelle.

Nouvelles technologies

Dans le cadre de URBS, cycle de conférence itinérant qui imagine la ville de demain, la conférence « De Séoul à Lyon, la « Robolution » en marche ! » donne la parole à des intervenants français et coréens (Bruno Bonnell, Chi Hoon Lee, Taeyoon Choi) pour questionner la manière dont la robotique influencera notre vie quotidienne de demain. La conférence sera illustrée d’œuvres visuelles d’artistes des deux nationalités.

Le programme public compte déjà une douzaine de conférence et 30 intervenants. 10 intervenants seront annoncés chaque semaine jusqu’à l’ouverture du forum pour porter ainsi leur total à une centaine.

En parallèle, le programme dédié aux professionnels est en cours de finalisation et sera prochainement annoncé. Il fera la part belle à la thématique de l’entrepreneuriat culturel. Le programme du forum (programme public et version professionnelle, ainsi que la programmation de « Radio Lab ») est consultable sur le site de l’événement.

Camille Alcover

A propos de Camille Alcover

Comment concilier exigence artistique et envie de rendre l'art accessible ? Amatrice d'art, c'est surtout avec ses yeux de spécialiste de la stratégie, du marketing et des marques que Camille promène son regard impertinent sur le monde de la Culture, pour trouver des solutions à ces questions très actuelles. camille@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *