A lire

Festivals : la tyrannie des premières

Publié par le 1 août 2015

festival premieres liberation

Les compagnies de danse contemporaine font tout pour être présentes aux grands événements que sont les Festivals de Montpellier ou d’Avignon. Mais derrière cette course, règne un univers sans pitié où la peur du bide fait sa loi.

Pour un artiste, être programmé pour la première fois, avec son tout nouveau spectacle, dans un grand festival international, c’est évidemment le Graal.

Mais le rendez-vous relève aussi du grand oral : 950 professionnels français et internationaux (presse non-comprise) présents à la Biennale de la danse de Lyon, 250 au festival Montpellier Danse, plus de 3000 au festival in d’Avignon…

Poursuivre la lecture sur: www.liberation.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *