A lire

Fleur Pellerin plombée par ses erreurs de communication

Publié par le 11 février 2016

Après ses passages réussis à l’économie numérique et au commerce extérieur, l’ex-ministre a eu du mal à se distinguer à la culture. Elle y est remplacée par Audrey Azoulay.

Dans son carnet de bal, Fleur Pellerin avait noté une escapade à Rome, où elle devait célébrer, jeudi 11 février, les 350 ans de la Villa Médicis lors d’une grande soirée déguisée. L’annonce de son éviction du gouvernement, en milieu d’après-midi, lui aura permis de se dérober à cette ultime mascarade.

Car c’est à un cruel jeu de dupes qu’assistaient, depuis plusieurs mois, les milieux culturels et médiatiques. Décrédibilisée par plusieurs erreurs de communication, la ministre avait perdu la main. Commencée quelques semaines après sa prise de fonction, avec sa sortie malencontreuse sur le Prix Nobel Patrick Modiano, dont elle avait admis en octobre 2014 n’avoir jamais lu un livre, poursuivie par une visite très désinvolte de son bureau devant les caméras de Canal + en septembre 2015, cette série de bourdes a ponctué son séjour Rue de Valois, au point d’occulter le reste de son action.

Lire la suite sur: www.lemonde.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *