A lire

Genève : Le Festival Antigel réinvente l’entrepreneuriat culturel

Publié par le 7 février 2017

Le festival genevois a bâti un modèle hybride qui fait ses preuves. Il est devenu une passerelle entre les politiques et les entreprises.

La relation étroite entre le festival et le secteur privé soulève des critiques au sein du monde culturel. Un supposé «pacte avec le diable» que les directeurs d’Antigel balaient d’une main. «Ce qui peut énerver certains acteurs du culturel, c’est notre détermination, souligne Eric Linder. Et le fait que nous y sommes arriver. J’aime dire que je suis entrepreneur. Entreprendre, c’est ce que je fais au  quotidien.»

Résultat: un modèle d’affaires hybrides qui porte ses fruits. Sur un budget total de 2,6 millions de francs, une grande majorité des fonds proviennent des partenariats privés.

Lire la suite sur : www.bilan.ch

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *