A lire

Intermittents : l’Etat met la main à la poche pour calmer la fronde

Publié par le 31 mai 2016

L’accord trouvé au sein de la profession du spectacle ne produirait pas assez d’économies, selon le Medef et la CFDT. Le Premier ministre assure que le gouvernement comblera le trou.

L’exécutif prêt à tout pour éteindre le conflit des intermittents. Dans un communiqué diffusé lundi, le Premier ministre a assuré que l’Etat était disposé à prendre en charge, financièrement, une partie des mesures contenues dans l’accord trouvé fin avril entre syndicats et employeurs du spectacle sur leur régime spécifique d’assurance chômage, abrité dans les annexes 8 et 10 de la convention Unedic.

Il y avait urgence. Un peu plus tôt dans l’après-midi, le Medef et la CFDT, qui gèrent l’Unedic avec les autres confédérations syndicales et patronales, considéraient que le texte signé au sein de la profession ne respectait pas le montant des économies exigées, soit 105 millions d’euros. Le comité d’experts chargé de l’évaluer estimait en effet que les mesures listées par l’accord ne produisaient «que» 84 à 93 millions d’euros d’économies. Soit un écart de 10 à 20 millions.

Lire la suite sur : www.liberation.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *