A lire

La Culture, le parent pauvre du budget de l’État en Tunisie ? Les accusations de corruption et de paupérisation du secteur enflent

Publié par le 30 novembre 2017

Alors qu’une pétition circule pour contester la réduction de 65% du Festival international de Hammamet, le ministre des Affaires culturelles Mohammed Zinelabidine est revenu, mardi, lors de son intervention devant l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) sur les dessous de cette baisse drastique.

« On ne peut pas réduire la culture en Tunisie aux festivals de Hammamet et de Carthage, ils n’en sont pas les seuls références », a lancé le ministre.

Lire la suite sur : www.huffpostmaghreb.com

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer