A lire

« La financiarisation a envahi le marché de l’art, entretenant la spéculation au détriment des artistes »

Publié par le 18 avril 2017

Lettre de Wall Street. La dette totale que supportent les 500 artistes regroupés au sein de Debtfair, une plate-forme d’expositions qui fédère les jeunes artistes américains endettés auprès des banques, atteint plus de 55 millions de dollars, explique le correspondant du « Monde » dans sa chronique.

Lire la suite sur : www.lemonde.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer