A lire

La Gaîté lyrique cherche à s’ouvrir à de nouveaux publics

Publié par le 9 septembre 2015

Le temple parisien des arts numériques et des musiques actuelles, dont la ­concession sera renouvelée l’été prochain, va devoir s’appuyer davantage sur le secteur privé.

 

On y croise les robots du Festival « Futur en Seine », la chanteuse Christine and the Queens et même un premier ministre, Manuel Valls, venu en juin y dévoiler sa stratégie numérique. Cinq ans après son ouverture, la Gaîté lyrique, véritable Ovni entre laboratoire numérique et lieu de création contemporaine, commence enfin à prendre ses marques dans le maquis culturel parisien. Et, déjà, un changement se profile à l’horizon. L’établissement fera l’objet à l’été 2016 d’une nouvelle convention d’exploitation.

 

 

Poursuivre la lecture sur: www.lesechos.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *