A lire

La gestion de la société d’auteurs Spedidam contestée

Publié par le 25 juin 2018

Un vent de contestation souffle au sein de la Spedidam, la Société de perception et de distribution des droits de 36 000 artistes-interprètes. « Les conflits d’intérêt n’ont que trop duré à la direction de la Spedidam », écrivent dans un communiqué Philippe Gautier, secrétaire général du bureau exécutif de l’Union nationale des syndicats d’artistes musiciens CGT (SNAM-CGT) et Jean-Luc Bernard, secrétaire général du bureau du Syndicat national des musiciens Force ouvrière (SNM-FO).

Tous deux militent pour que Jean-Paul Bazin, un ancien président, reprenne les rênes de cet organisme de gestion de droits, lors de l’assemblée générale du 28 juin. Ils mettent en cause « le mélange des genres, l’opacité (…) et les emplois familiaux » mis en place par l’équipe dirigeante actuelle. Principal grief des deux syndicalistes, la Spedidam sert à financer, sans aucune transparence, les salaires de la fille du président, François Nowak.

Lire la suite sur : lemonde.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *