A lire

Les artistes amateurs non rémunérés sont-ils une menace pour les professionnels ?

Publié par le 8 octobre 2015

Le projet de loi sur la création, adopté la semaine dernière en première lecture à l’assemblée nationale, modifie les droits concernant les artistes amateurs, ce qui provoque des réactions vives de la part des syndicat et des intermittents du spectacle.


Dans l’article 11 de la loi sur la création, il est stipulé que les artistes amateurs peuvent se produire dans un cadre lucratif (théâtre, opéra, salle de concert…) sans être rémunérés. Ce projet de loi s’appliquerait donc à près de 10 millions de personnes en France qui pratiquent un art en tant que loisir, et non comme métier.

Après la colère des syndicats face à ce projet de loi, les députés ont choisi une limite : chaque institution ne devra pas dépasser 30 représentations d’amateurs par an.

Poursuivre la lecture sur: www.francemusique.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer