A lire

Les comptes fantasques de l’Opéra de Paris

Publié par le 15 septembre 2016

La Cour des comptes a épinglé, mercredi, l’institution lyrique, aux coûts de fonctionnement exorbitants et aux frais de représentation en hausse.

C’est la saison des «épinglages» pour la Cour des comptes. Après le pré-rapport confidentiel au sujet de France Télévisions sorti mercredi dans le Canard enchaîné, c’est l’Opéra de Paris qui prend, plutôt cher, de manière tout à fait officielle. Dans un rapport de 183 pages assorti de 16 recommandations, la Cour décortique neuf années de gestion d’une maison imposante à deux lieux (Bastille et Garnier), un orchestre, un chœur, une école de danse, une académie, et qui compte 1750 salariés. La période en question, 2005-2014, couvre les mandatures de Gérard Mortier (2004-2009), Nicolas Joël (2009-2014), et de l’actuel directeur, Stéphane Lissner.

Lire la suite sur : next.liberation.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer