A lire

Les milieux culturels craignent l’alternance

Publié par le 12 juin 2016

L’Etat français a été désavoué dans le bras de fer sur le régime de l’intermittence.

Les artistes ne veulent pas devenir des fonctionnaires de l’état. Ni surtout dépendre des aléas des alternances politiques en France. C’est le sens de l’appel – «La dangereuse générosité de l’Etat» – lancé dans le quotidien Libération et signé par un collectif de personnalités, parmi lesquelles on compte Matthieu Amalric, Jacques Audiard, Laurent Cantet ou encore Agnès Jaoui. En jeu: toujours la réforme du statut des intermittents, qui sera désormais régi par de nouvelles règles d’assurance chômage au 1er juillet 2016. Si tous les partenaires sont d’accord pour réaliser des économies, les professionnels du spectacle ne veulent pas en revanche que l’état bouche les trous. En effet, par gain de paix, le gouvernement du premier ministre Manuel Valls a annoncé qu’il mettrait la main au porte-monnaie.

Lire la suite sur : www.tdg.ch

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer