A lire

Musées : 3 tendances à ne pas rater

Publié par le 29 novembre 2016

On le sait, l’année 2015 aura été une année noire pour la fréquentation des musées, avec des baisses pouvant atteindre plus de 10%. Pourtant, sur ces dernières décennies, la tendance est globalement à la hausse, signe que les établissements français ont su se renouveler pour séduire un public élargi. Aujourd’hui, les musées redoublent de créativité pour attirer touristes comme visiteurs locaux dans leurs galeries. Alors, quelles sont les tendances à suivre pour l’année 2016 ?

Du 15 au 17 novembre avait lieu a Québec la conference Communicating the Museum, qui réunit des musées du monde entier autour d’une série d’interventions et de conférences. Cultureveille était partenaire de l’événement, et vous livre les 3 tendances qui se distinguent. Un indice ? Non, ce n’est pas du numérique…

Communicating the Museum à Québec : les 3 tendances à retenir pour les musées

1. Pas d’education sans divertissement

Nos musées sont-ils ennuyeux pour les jeunes publics ? L’image du groupe d’élèves traînés de salle en salle par un professeur ânonnant noms, titres et dates ne semble en effet pas de nature à faire jaillir l’étincelle d’une histoire d’amour entre jeunes publics et culture. En off, les directions de la communication déplorent des visites parfois rébarbatives, mais la quasi sacralité de l’enseignement de l’histoire de l’art dissuade souvent les établissement de poser la question tout haut. Mais alors que nombre de musées hésite à attaquer la question de front, d’autres – et non des moindres – s’approprient carrément la problématique. Le Louvre a le courage de dire tout haut ses opinions. Dès l’ouverture de la conférence, Anne-Laure Beatrix, directrice des relations extérieures, affirme « on ne peut plus éduquer sans divertir ».  La transmission austère vivrait-elle ses derniers jours ?

A en croire les guides de Museum Hack, il semblerait bien que certaines audiences requièrent en effet une approche radicalement différente. Sur la scène de la conférence, le pétillant Ethan Angelica nous plante le décor d’une visite bien différente de celle évoquée plus haut. Leur site Internet n’a pas peur de jouer la provocation : « ceci n’est pas une visite de grand-mère ». Autour d’un tableau de la renaissance par exemple, plutôt que d’évoquer le contexte historique et artistique ou la vie du peintre, il préfère chuchoter à l’oreille du visiteur les dessous d’une acquisition mouvementée.

Titiller l’intérêt en distillant infos confidentielle et en dévoilant les coulisses ? Sa mission de guide, il la voit en effet comme celle de « mettre en place de délicieux pièges qui transformeront les visiteurs en amateurs ravis« .

« We set delightful traps that will transform visitors into happy amateurs » @ethanangelica @museumhacks #ctm16

Une photo publiée par Cultureveille.fr (@cultureveille) le

Bien entendu, la technologie s’invite aussi dans le débat. Pour Moment Factory (studio de divertissement multimedia), la technologie est au service de l’interaction et de la transmission. Les jeunes publics sont fascinés par leurs écrans ? Des installations interactives réagissant à le présence des visiteurs interpellent les plus addicts d’entre eux pour les amener vers les collections. Même parti-pris du côté du Cooper Hewitt Museum (le musée du design affilié au célèbre Smithsonian) : l’établissement a développé un stylo connecté qui permet au visiteur de sauvegarder ses objets préférés ou de créer leurs propres designs…

Camille Alcover

A propos de Camille Alcover

Comment concilier exigence artistique et envie de rendre l'art accessible ? Amatrice d'art, c'est surtout avec ses yeux de spécialiste de la stratégie, du marketing et des marques que Camille promène son regard impertinent sur le monde de la Culture, pour trouver des solutions à ces questions très actuelles. camille@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer