A lire

Non, le numérique ne tue pas les industries créatives et culturelles en Europe

Publié par le 26 juillet 2015

Par Alicia Tang, Direction de la Prospective, France Télévisions

 

Le développement d’Internet et la numérisation ont engendré une révolution au sein des industries culturelles, en permettant à l’ensemble des internautes de participer à la création et au partage de biens et de services, en créant une rencontre entre producteurs et consommateurs, et en développant des nouveaux modes de création de valeur. Cette nouvelle approche des pratiques culturelles, fondée en grande partie sur le partage et l’essor des pratiques amateurs, fait toutefois disparaître les frontières, permet l’émergence de nouveaux acteurs et met fin de la domination économiques de vieux acteurs, faisant ainsi croire que cette numérisation tue les industries culturelles. Un rapport intitulé « The digital future of creative Europe », conduit par PwC Strategy& et réalisé en partenariat avec Google vient contredire ces suppositions.

 

Le numérique fait même du bien à la culture !

Poursuivre la lecture sur: meta-media.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *