A lire

Paul Rondin : « Entre le numérique et la culture, la même soif d’entreprendre »

Publié par le 29 mars 2016

Dimanche 20 mars, nous sommes allés à la rencontre de Paul Rondin, directeur délégué du Festival d’Avignon et co-fondateur de French Tech Culture Provence.

L’interview qui suit est l’occasion de découvrir Paul, mais aussi et surtout son engagement en faveur de l’entrepreneuriat culturel, engagement qui s’est manifesté tout au long de son parcours dans le cadre du Festival. Ainsi, Paul revient sur la création de la FabricA Numérique, la mise en place de la « Métropole diffuse » (Avignon / Arles / Aix-en-Provence / Nîmes) pour impulser l’entrepreneuriat culturel, et l’obtention du label French Tech Culture, remis par Emmanuel Macron.

Vidéo réalisée en partenariat avec Filmaa Production

Un manifeste en faveur de l’entrepreneuriat culturel

A l’occasion du Forum d’Avignon, qui ouvre ses portes cette semaine à Bordeaux, Paul Rondin nous a transmis un texte, véritable manifeste en faveur des entrepreneurs culturels, que nous reproduisons ci-dessous avec son autorisation.

Entreprendre que ce soit en culture ou ailleurs c’est faire de la politique. C’est à dire être acteur de sa propre vie et actif sur son environnement, exercer une influence, un mouvement, sur ce qui semble parfois faussement immobile.

On peut être spectateur actif mais entrepreneur c’est autre chose, on est rarement bien assis mais c’est nous qui avons décidé d’installer les chaises et de convoquer l’assistance. C’est une responsabilité si forte qu’elle produit de l’intranquilité et il faut aimer cela. Provoquer la rencontre de l’œuvre avec son spectateur, accompagner l’un et l’autre, c’est une mer agitée dans laquelle il ne faut pas désespérer des vents contraires et savoir s’en faire des alliés, cela demande de l’endurance et le sens du service. Lorsqu’on entreprend dans la culture il faut renoncer à la maîtrise totale et accepter la part d’incertitude comme une donnée obligatoire du processus de production.

A ceux qui naissent au monde professionnel, je dis qu’on entreprend pour changer ce monde, en mieux, qu’il faut de l’ambition sans réserve pour inventer et de l’humilité pour ne jamais cesser d’apprendre. De mon point de vue, iI faut dire souvent oui, prendre le risque, étudier, adapter, faire enfin. Décider simplement, non pas que l’on peut faire, mais que l’on va faire, là est la puissance et le plaisir d’entreprendre. De surcroit un jeune entrepreneur nait aujourd’hui dans la révolution numérique, une aventure de l’intelligence comme les siècles en ont peu, qui peut transformer durablement les modèles économiques, les rapports de l’émetteur au récepteur, bouleverser les hiérarchies entre cultures savantes et populaires. Son horizon est infini.

Paul Rondin

Directeur Délégué du Festival d’Avignon

Co-fondateur de French Tech Culture Provence

Retrouvez d’autres contributions sur le thème « Entreprendre la Culture » sur le site du Forum d’Avignon.

Camille Alcover

A propos de Camille Alcover

Comment concilier exigence artistique et envie de rendre l’art accessible ? Amatrice d’art, c’est surtout avec ses yeux de spécialiste de la stratégie, du marketing et des marques que Camille promène son regard impertinent sur le monde de la Culture, pour trouver des solutions à ces questions très actuelles. camille@cultureveille.fr

One Comment

  1. Barré

    31 mars 2016 at 11:02

    dans certaines villes comme Nancy on semble mépriser les petites entreprises de la culture et je n’y vois et entends que le sacro-saint mot d’associations. je n’y ai rencontré que des murs alors que j’ai exposé des Lorrains, des jeunes, ai initié des expos avec des amateurs, une classe de lycée… et des artisans potiers. Mur, mur et remur. et il est vrai que ça m’a lassé, que j’ai fermé récemment pour peut-être un jour ovrir soit à Metz soit à la campagne

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer