A lire

Peut-on critiquer l’interaction de l’art et du marché sans être qualifié de « réactionnaires » ?

Publié par le 28 septembre 2015

Ce que les dissidences contre les œuvres d’art manifestent n’est pas seulement une résistance nauséabonde mais le rejet d’un réseau où l’action des inspecteurs de la création est au service de la finance, estime l’artiste et essayiste Aude de Kerros.

Poursuivre la lecture sur: www.lemonde.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *