A lire

Peut-on encore vraiment lancer un hebdo papier en France ?

Publié par le 20 juin 2018

La décennie 2010 est marquée par le lancement de nouveaux médias d’information sur différents supports, numériques, mais aussi imprimés. L’accueil rencontré par plusieurs aventures éditoriales, pourtant parfois considérées comme risquées n’est pas pour rien dans cette éclosion de publications. Les 160 000 abonnés de Médiapart, l’équilibre trouvé par Le 1 Hebdo ou Society ne sont pas étrangers à la multiplication de ces entreprises conduites le plus souvent par des journalistes. En ce début d’année 2018, le mouvement semblait s’accélérer, avec des projets audacieux, vidéos ou audio sur le web (Le Média, Loopsider, LouieMedia, etc.), mais aussi sur support papier, dans une périodicité exigeante, celle de l’hebdomadaire.
Apparemment les promoteurs des lancements d’Ebdo et de Vraiment, qui ne sont pas des débutants ont réuni sur leurs publications les facteurs qui caractérisaient les publications qui ont connu le succès, à commencer par l’idée de se situer sur un terrain différent de celui des médias d’information dominants en faisant un pas de côté vis-à-vis de l’information de flux, gratuite, disponible partout, avec l’ambition de « faire communauté ». Comment alors expliquer leur échec, qui se traduit par un arrêt rapide et la faillite des entreprises qui les portaient ?

Lire la suite sur : inaglobal.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *