A lire

Politique culturelle : les ambitions (sans borne) de Nicolas Sarkozy et Manuel Valls

Publié par le 12 juin 2016

L’actuel Premier ministre Manuel Valls a répondu aux propos de l’ancien président de la République lors d’un déplacement à Clermont-Ferrand avec la ministre de la Culture Audrey Azoulay. Dans ce combat de coqs différé, chacun tire la couverture vers lui et s’octroie le monopole d’une politique culturelle à la française.

Nicolas Sarkozy était intervenu il y a un mois lors d’une journée de travail des Républicains consacrée à la culture, la création et le patrimoine. La vidéo, publiée hier, n’a pas tardé à faire réagir. Avec l’énergie qu’on lui connaît, l’ex-Président s’est évertué à attaquer la politique culturelle de François Hollande en plusieurs points.

Le Premier ministre, qui a certainement eu vent de ces déclarations, en a profité pour renvoyer la balle lors de sa visite à Clermont-Ferrand, ce 9 juin, dans le cadre de la troisième étape de ses « réunions publiques », durant lesquelles il défend les mesures culturelles prises par le gouvernement, tout en nuançant certaines méthodes. Un match à distance et différé lors duquel, au fond, on ne distingue pas bien les raisons de la discorde.

Lire la suite sur : www.actualitte.com

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer