Cultureveille

Pour la Cour de Cassation le spectacle Golgota picnic ne comporte pas de propos attentatoires aux chrétiens

La Cour de cassation a confirmé, le 14 novembre 2017, la relaxe prononcée en 2015 au bénéfice de Jean-Michel Ribes, directeur du théâtre du Rond-Point, et de Pascale Vurpillot, éditrice française du texte, dans la procédure pénale initiée par l’Agrif.

Lire la suite sur : www.lejournaldesarts.fr