A lire

Pour les entreprises, le mécénat n’est pas une question d’optimisation fiscale !

Publié par le 27 décembre 2018

Qu’est-ce qui pousse les entreprises à devenir mécène ? La contribution à l’intérêt général est la première motivation évoquée, selon le Baromètre d’Admical, association qui a pour raison d’être la promotion du mécénat en France. Arrivent ensuite l’expression des valeurs de l’entreprise puis l’ancrage territorial.

 » La réduction fiscale, qui a été plus que jamais au coeur de l’actualité cette année, n’est pas, dans les faits, au centre de la démarche philanthropique, constate Sylvaine Parriaux, déléguée générale d’Admical. C’est plutôt les projets à soutenir en eux-mêmes qui créent l’envie et déclenchent les dons des entreprises. Le cadre fiscal permet en revanche de donner plus. « 

Seulement 49 % des entreprises mécènes ont recours au crédit d’impôt mécénat pour tout ou partie de leurs dons

Lire la suite sur : daf-mag.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *