A lire

Pour les start-up de la création l’avenir est au banc de poissons, selon le président de Scintillo

Publié par le 14 mai 2016

Steven Hearn est président de Scintillo. Il exploite la DSP de la Gaîté lyrique où se trouve Créatis, un incubateur de start-up culturelles, qui essaime à Cotonou et à Dakar.

Auteur d’un rapport remarqué sur l’entreprenariat culturel, Steven Hearn, qui n’est pas selon ses mots “un entrepreneur de la rupture” , revient dans cette interview sur les liens entre le numérique et la culture et la meilleure façon de soutenir les entrepreneurs culturels.

Entre subvention et incitations et fait l’éloge du ban de poissons, l’organisation la plus performante à l’avenir selon lui.

Lire la suite sur : www.usine-digitale.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *