A lire

Qu’en est-il de la privatisation culturelle au Québec ?

Publié par le 23 février 2017

Les structures en place de financement des arts ne sont pas adaptées aux nouvelles réalités, notamment à la réalité numérique. C’est ce qui se dégageait mercredi d’une conférence-midi organisée par l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) sur la privatisation du financement des arts.

Cette table ronde réunissait le président-directeur général de la Fondation du Grand Montréal, Yvan Gauthier, également ancien président du Conseil des arts et des lettres du Québec, Martin Frappier, directeur, communications et recherche, du Chantier de l’économie sociale, et Mélanie Lumsden, du Carrefour international des arts et cultures des peuples autochtones, DestiNations.

Lire la suite sur : www.ledevoir.com

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *