A lire

Spectacle vivant : répartition générale

Publié par le 13 novembre 2015

La circulation des pièces dans plusieurs salles d’une même région devient monnaie courante. Même sur les scènes d’Ile-de-France, qui ont pourtant longtemps privilégié les exclusivités.

L’Ile-de-France est encore réputée pour ces méthodes, celles d’une exclusivité territoriale sévère. Une étude rendue à l’Office national de diffusion artistique en 2014 confirmait ces querelles de chapelles : il n’est pas rare de voir des théâtres menacer d’annuler des représentations parce qu’une autre salle du territoire convoite le même artiste.

Poursuivre la lecture sur: next.liberation.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer