A lire

Stéphane Braunschweig : «Les artistes doivent défendre une image positive de l’Union européenne»

Publié par le 26 juin 2016

«C’est un coup de semonce et en même temps un sentiment de régression par rapport à l’idéal européen. On savait l’idée européenne en crise depuis pas mal de temps. La difficulté des différents pays à se mettre d’accord sur les questions migratoires, de frontières, sur la sécurité, sur l’économie, montre bien qu’aujourd’hui l’UE est plus diverse qu’unie.

«Dans ce contexte, on assiste à un repli identitaire, qui s’impose au Royaume-Uni mais menace dans plein d’autres pays, dont la France. La première chose à laquelle j’ai pensé vendredi matin, c’est que la question allait être au centre de la campagne présidentielle. C’est assez inquiétant.

«Au niveau culturel, l’Europe des artistes, elle, existe au-delà des institutions, c’est un fait. Ce n’est pas parce que les Anglais sortent de l’UE qu’on va arrêter d’accueillir des artistes anglais. Et nous continuerons toujours à jouer Shakespeare, évidemment ! Il est intouchable ! Ce qui est angoissant, c’est cette idée de repli, chacun pense pouvoir être plus fort en étant seul. Mon sentiment en tant qu’Européen fervent, c’est qu’on est plus fort à plusieurs : on s’enrichit avec la culture et les façons de réfléchir des autres.

Lire la suite sur : www.liberation.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer