A lire

Toulouse. La ville rose a mal à sa culture et à ses artistes

Publié par le 19 mai 2016

Entre les baisses de subventions, l’annulation de rendez-vous programmés, la fermeture de lieux de concerts ou la réduction de voilure du festival Rio Loco, les artistes ont le blues…

On pourrait croire à une épidémie… un à un des lieux de concert emblématiques de Toulouse ferment leur portes ou en tout cas leur scène. Après la Dynamo, l’an dernier, Le Mandala, fermé pendant presque deux ans, c’est aujourd’hui le Connexion Café qui est en délicatesse avec la mairie de Toulouse. Certes, il ne s’agit pas de censure ou d’argent, mais le plus souvent de questions de sécurité mise en avant par les pouvoirs publics pour prononcer une sanction administrative. Le résultat est le même pour les artistes toujours en quête d’endroits (rares) pour se produire et le public. Et la colère n’est pas loin.

Lire la suite sur : www.ladepeche.fr

Cultureveille

A propos de Cultureveille

Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel. Les principaux sujets traités sont les nouvelles pratiques professionnelles et les politiques culturelles. contact@cultureveille.fr

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *